Maternité

Coté Maman

Côté Maman

  • Saignements

Dès l’accouchement, vous allez perdre du sang en abondance, parfois avec des caillots, pendant une semaine puis des pertes plus minimes pouvant perdurer jusqu'à 4 semaines. C'est le temps pour que votre utérus retrouve sa place initiale. Patientez donc un mois avant d’utiliser un tampon /une cup ou de vous baigner.

On appelle « retour de couches » les premières règles après l’accouchement.

Elles vous ont manqué ??  

En dehors de toute contraception, comptez 40 jours environ avant d'avoir de nouveau vos règles pour une femme non allaitante.

Le délai est variable si vous allaitez.

 

  • Douleurs

L’utérus se rétracte en se contractant. Cela donne des douleurs de règles, parfois très fortes, surtout si vous allaitez ou si vous avez eu plusieurs grossesses.

Prenez vos médicaments contre la douleur si besoin, en respectant les doses.

 

  • Hygiène

En cas de césarienne et de suture sur le périnée, faîtes une toilette externe de votre cicatrice quotidiennement à l’eau et au savon.

Changez régulièrement vos serviettes pour être au sec.

Comme pour bébé, votre intimité mérite d'être cajolée ! Préférez des serviettes sans parfum, à la composition simple.

Les fils utilisés pour suturer sont résorbables.

Ils devraient disparaître entre 10 jours et 3 semaines.

Quand votre cicatrice sera moins sensible, vous pourrez la masser pour réassouplir vos tissus.

 

  • Montée de lait indésirable

A la maternité, nous vous proposons un médicament pour couper la montée de lait si vous avez décidé de nourrir votre bébé au biberon.

 

Toutefois, si vous ne l'avez pas pris et dans de rares cas, à distance de la prise de ce médicament, vous pouvez produire une montée de lait.

C’est un phénomène naturel et transitoire, qui apparaît entre le 2ème et le 4ème jour post-accouchement et parfois plus tard à domicile.

Pour remédier à cela, mettez un soutien-gorge adapté, ne stimulez pas votre poitrine, prenez vos médicaments pour la douleur.

Pour gérer l’inconfort, posez sur vos seins de la glace, des feuilles de chou et/ou un cataplasme d’argile.

 

  • Quand consulter ?

→ saignements abondants (plus de 2 serviettes remplies/h, nombreux caillots) ou malodorants

→ fièvre (au-delà de 38,5°C)

→ douleurs non calmées par les médicaments

→ sutures douloureuses, inflammatoires ou non résorbées, écoulement suspect

→ engorgement mammaire (contacter, si possible, une consultante en lactation en premier lieu)

 

Note importante : la sage-femme libérale est un acteur majeur pour un retour à domicile plus serein.

Dans le cadre du PRADO, elle est amenée, au minimum une fois, à vous rendre visite à domicile lors de la première semaine.

Ses missions ? S'assurer de votre bon rétablissement, peser et examiner bébé, dispenser les conseils nécessaires, répondre aux questions et rassurer.

Pour pouvoir en profiter, prévenez-la au mieux pendant la grossesse, sinon, avant votre départ de la Maternité !

 

  • Vision de soi

"9 mois pour faire, 9 mois pour défaire"

 

Votre corps a changé. Rassurez-vous, il faut du temps pour se réapproprier son corps et son image (ventre, élasticité de la peau, œdèmes, cicatrices, vergetures, prise de poids etc …).

Pas la peine de cacher votre petit ventre sous une ceinture de maintien : vous empêcheriez vos abdominaux de travailler correctement. Soyez sans crainte, la société est compréhensive avec les nouvelles Mamans !

Alors, soyez patiente et bienveillante avec vous-même également !

 

Flash Info : Il est fréquent de perdre ses cheveux en fin de grossesse ou en fin d'allaitement. Cela se normalise au bout de quelques semaines.

Variez votre alimentation. Parlez-en à votre sage-femme, médecin, pharmacien.

 

  • Vécu de la naissance

Le vécu de votre accouchement peut résonner différemment à distance. Si cela vous pèse, n’hésitez pas à aller consulter votre sage-femme /  psychologue / médecin.

Si vous souhaitez reparler en détail de votre prise en charge, vous pouvez contacter la sage-femme coordinatrice du service pour faire le point.

Si vous estimez votre prise en charge non optimale, vous pouvez aussi adresser un courrier de réclamation au service clientèle de l’établissement.

 

  • Fatigue et baby blues

De retour à la maison, il est important de vous accorder des temps de récupération.

Reposez-vous en même temps que votre enfant, si possible. N’hésitez pas à solliciter votre entourage.

Vers le 3ème jour post-accouchement, la chute des hormones peut entraîner une baisse du moral, des pleurs, de l’irritabilité, de l’anxiété, des sautes d’humeurs ... C'est le fameux baby blues !

Cela est normal et transitoire. Si cet état persiste au-delà de 15 jours, parlez-en autour de vous et consultez des professionnels.

 

La dépression du post-partum peut se manifester à tout moment pendant l’année qui suit la naissance, pour Maman mais aussi pour Papa ! Dans tous les cas, demandez de l’aide.

 

  • La visite post-natale

C’est la dernière visite de la grossesse. Elle a lieu 6 à 8 semaines après l’accouchement.

Prenez rendez-vous en sortant de la maternité avec le professionnel qui a suivi votre grossesse ou le gynécologue qui a participé à votre accouchement.

Cette consultation permet de faire le point sur votre santé, cicatrisation, contraception et votre nouvelle vie de famille.

 

N’oubliez pas de maintenir votre suivi gynécologique qui doit avoir lieu tous les ans (palpation de seins, adaptation de la contraception, +/-  frottis).

 

  • Rééducation

Vos ligaments et muscles du périnée ont été largement sollicités pendant la grossesse et l’accouchement. Ils ont besoin de temps pour récupérer pleinement.

Vous pouvez ressentir des difficultés à retenir vos urines, vos gaz et parfois même les selles. Pas de panique ! Rassurez-vous, ceci est transitoire (quelques jours à plusieurs semaines).

Éviter le port de charges lourdes (pack d’eau, courses, cosy, grands enfants, etc.).

C’est à la visite du post-partum que le professionnel jugera si des séances de rééducation sont nécessaires. Elles peuvent se réaliser auprès d’une sage-femme ou d’un kinésithérapeute spécialisé. En principe, 10 séances de 30 min sont prescrites.

 

  • Sport

Il est déconseillé de reprendre un sport intense avant la rééducation du périnée. En attendant, préférez des activités douces comme la natation (pas avant 1 mois), la marche ou le vélo. Après la rééducation, nous vous encourageons à débuter ou poursuivre une activité physique sur le long terme. C’est aussi bon pour le corps que pour le moral !

 

  • Sexualité

Après la naissance, votre attention se reporte naturellement sur votre enfant. Il est normal d’être moins disponible pour son partenaire et votre vie sexuelle peut passer au second plan.

Prenez le temps de retrouver une intimité de couple.

La reprise des rapports sexuels pourra se faire quand vous et votre partenaire vous sentirez prêts.

Il est préférable d’attendre la cicatrisation de votre périnée si vous avez eu une déchirure.

Les hormones du post-partum peuvent modifier votre libido et assécher vos muqueuses, pensez au lubrifiant !

 

  • Alimentation

Après la naissance, vos ressources sont particulièrement épuisées par la grossesse et si c'est le cas, par l'allaitement.

Mangez de tout et buvez au moins 1,5 L d'eau par jour.

Pensez aux légumes secs (lentilles, pois chiches, haricots blancs/rouges), viande rouge et abats, produits de la mer. Augmentez vos rations en légumes et en fruits variés.

Plus d'info sur : mangerbouger.fr

 

  • Contraception

Le retour de couches marque la reprise de vos cycles menstruels.

 La première ovulation peut avoir lieu dès la 3ème semaine après la naissance.

Utilisez un moyen de contraception si vous ne souhaitez pas relancer une grossesse rapidement.

Votre contraception prescrite à la maternité sera réévaluée avec vous à la visite post-natale.

Pour vous informer sur les différentes méthodes contraceptives et en cas d'oubli de la pilule, consultez le site choisirmacontraception.fr

 

  • Tabacologie

Si vous souhaitez diminuer et/ou arrêter de fumer, profitez de cette occasion ! Des professionnels continuent d’être là pour vous accompagner, vous et votre conjoint, dans votre démarche.

Prise de rendez-vous auprès d'une sage-femme tabacologue au 04 77 44 38 89.

 

 


 

Pour aller plus loin :

 

Choisir ma contraception.fr

Réseau de périnatalité Elena

Mangerbouger

Site ministère des solidarités et de la santé

Ameli

CRAT centre de référence sur les agents tératogènes

WECF

Témoignage de parents et de professionnels de santé : Podcast Matrescence, Bliss...

 

 

 


Vous n’êtes pas seuls ! En cas de difficultés, vous pouvez vous rapprocher : 

  • de votre maternité au 04 77 44 30 00 et demander le service maternité ou le 04 77 44 37 76 pour les urgences gynéco-obstétriques (appel 7j/7, 24h/24).
  • d’une sage-femme
  • d’un pédiatre ou médecin traitant
  • de la PMI
  • d’une assistante sociale
  • d’un psychologue
  • des maisons parents-enfants (voir site de la CAF Loire)

 

Pour toutes vos questions, n'hésitez pas à faire appel aux professionnels de santé présents pendant votre hospitalisation.

 

Nous vous souhaitons un excellent retour à domicile !

 

L'équipe de la Maternité de Roanne.

 

 

 

 

Ce livret a été rédigé par les sages femmes : Fanny.M, Fiona.P, Hélène.M, Anaïs.V, Léa.B ; les auxiliaires de puériculture : Jennifer.G et Mélissa.P et l'infirmière puéricultrice : Florine.M.

 

Illustrations: https://mamansamere.com/